Passionné, professionnel du numérique et très actif sur la toile, James KIMBUINI a vite compris que l’union fait la force et que la connaissance est la seule matière qui s’accroit quand on la partage. Ainsi il crée en 2011, le groupe IT PRO  et Business Emploi sur Facebook qui compte  respectivement plus de 5 620 membres et 31 730 membres.

Il est donc  détenteur d’un Bac en Scientifique, Option Bio Chimie, Puis un Bac+3 en Science informatique, Ingénierie de conception, enfin un Bac+5 en Science informatique, Ingénierie des Réseaux et a fait diverses formations. Il  débute très  tôt à apprendre la programmation, les techniques des maintenances des ordinateurs, Bureautique, Administration système et réseau.

Conscient des apports bénéfiques de la formation continue, il se forme en Management, Anglais tout en les renforçant  par plusieurs stages, conférence et atelier sur divers sujets et orientations informatiques ou connexes.

Nous l’avons rencontré et il nous a accordé une interview  riche en pensée et conseils que vous pouvez découvrir dans les lignes suivantes :

Infomagntic : Bonjour James KIMBUINI, que faites-vous actuellement sur le plan professionnel ?

James KIMBUINI : Je suis Informaticien dans une Agence maritime, je gère tout ce qui est informatique, télécom et réseau dans les filières se trouvant dans la province du Kongo-Central (ex Bas-Congo).

Infomagntic : Et pendant vos études et formations quelles sont des difficultés qu’avez  vous rencontré ?

James KIMBUINI : Plusieurs difficultés particulièrement financières, mais il y’avait aussi des difficultés de transport car à l’époque la ville était en plein travaux et il n’était pas rare de ne pas pouvoir se rendre à l’institut ou ne pas pouvoir rentrer à la maison et passer nuit en chemin chez un membre de famille suite aux problèmes de transport.

Infomagntic : En tant que Pro, quel est votre conseil pour réussir les études, formations et emploi dans le domaine des nouvelles technologies au Congo?

James KIMBUINI : Je pense qu’il faut vraiment se donner à fond, avoir beaucoup de volonté, investir méthodiquement (et intelligemment) de l’argent pour s’équiper,  se former, se documenter,…

Beaucoup font l’erreur de croire qu’ils apprendront tout à l’Université, à l’institut ou dans un centre de formation, hors il faut multiplier les efforts : lire, faire des recherches, travailler constamment pour atteindre un bon niveau et essayer de le maintenir… Mais surtout ne jamais se surestimer, être sûr du peu que l’on connait mais rester humble et à l’écoute, car on apprend tous les jours dans les NTIC.

Infomagntic : Quelle pensée avez-vous sur le système d’enseignement supérieur dans le domaine de l’informatique et de la télécommunication en RDC ?

James KIMBUINI : En RDC, il y’a encore beaucoup d’effort à faire dans l’enseignement en général et l’informatique n’échappe pas à la règle. Toute fois, je pense que ce n’est pas si mal contrairement à ce que certains pensent, et chaque année il semble avoir une certaine évolution. Ce qui semble être réellement un frein à l’enseignement, c’est surtout la rémunération. Les enseignants doivent être très bien payés, motivés, leurs sélections doivent être impartiales tout en se basant sur un système purement méritocratique. Si on place celui qui mérite, qui a la volonté et la capacité de correctement transmettre la matière, et qu’on lui met dans des bonnes conditions de travail, la majorité de problème serait résolu.

Infomagntic : Comment avez-vous intégré le milieu professionnel ? Quelles difficultés avez-vous connu ? Et quels sont les avantages de la profession que vous faites ?

James KIMBUINI : J’ai intégré le milieu professionnel d’abord en devenant encadreur et formateur en initiation informatique dans le centre informatique où j’ai moi même appris, et ils m’ont retenu pour dispenser cours, puis pour faire du consulting. Mais c’est surtout en enchainant les stages professionnels et aussi en s’entourant des professionnels et des passionnés du métier.

Les avantages du métier sont multiples, on est souvent à la page dans les technologies, on peut sans trop de difficulté travailler pour son propre compte, et si on décroche une/ des bonne(s) opportunités d’affaire on peut facilement faire fortune. C’est possible d’avoir beaucoup de relation, ce qui aide à ouvrir beaucoup de porte dans la vie. Et c’est un métier d’avenir.

Infomagntic : Vous êtes l’administrateur d’un groupe sur Facebook qui compte actuellement plus de 5 500 membres : IT PRO, c’est vous le fondateur ou le co-fondateur ? Alors qu’est-ce qui vous a poussé à le mettre en place ?

James KIMBUINI : Oui, je suis le fondateur mais on l’administre à plusieurs, c’est le souci de faciliter la communication, l’entraide et le partage entre Informaticien qui m’a poussé à le mettre en place. En effet internet et les réseaux sociaux deviennent des moyens de communication très populaire, vraiment moins chers, facile d’accès et permettant une très bonne communication même en différé (avec possibilité de transmettre des images, vidéo, URL,…).

Je me suis rendu compte une fois, que quand des amis avaient besoins d’aide ou avis (en matière informatique) ou même d’acheter ou vendre un matériel, ils devaient forcément téléphoner. Hors il arrivait parfois de recevoir la même semaine 5 à 10 appel d’une requête pratiquement proche. Il est vrai que les Forums jouent déjà ce rôle, mais il y’en a tellement et ce n’est pas tout le monde qui s’y connecte chaque fois, puis le contenu est parfois loin des réalités d’Afrique ou du Congo. Donc je me suis dit que la solution était de créer un groupe dans ce sens. Et je me suis rendu compte que les gens s’entraident encore plus facilement car beaucoup se connaissent directement ou par l’intermédiaire d’un ami commun. Beaucoup de personne s’y sont intéressée et tous les jours, il y’a beaucoup d’échange qui y circule…

Infomagntic : Quand l’avez-vous mise en place et comment appréciez-vous l’évolution de ce groupe ?

James KIMBUINI : Je l’ai mis en place en Octobre 2011, le groupe évolue très bien et c’est surtout le fairplay des membres que je salue en passant, et la qualité du contenu partagé qui y contribue pour beaucoup dans cette évolution. Et aussi le taux de réponse/réaction et le temps souvent assez court des dites proposition de solution ou réaction. Et cela à presque tout heure…

 Infomagntic : Pourquoi avez-vous choisi ce nom IT Pro ? Qu’est ce qui vous avez inspiré ?

 James KIMBUINI : Je voulais un nom assez court et concis, très facile à reconnaitre ou interpréter par ceux qui sont du domaine, et qui vise un thème large mais en informatique.

Infomagntic : Alors vos conseils pour quelqu’un qui veut débuter comme IT ?

 James KIMBUINI : Je les conseille toujours d’être passionnés, de se donner totalement, de faire beaucoup de recherche, beaucoup de lecture, de faire des formations pas à pas (niveau par niveau) sans sauter les étapes. De s’équiper selon les moyens financiers disponibles. Et de s’entourer des personnes qui ont la passion du métier mais aussi de faire des  stages professionnels (à chaque grande vacance pour les étudiants), car beaucoup font l’erreur de penser qu’il faut forcément être en terminal pour faire un stage.

Infomagntic : Comment voyez-vous l’évolution du domaine des nouvelles technologies au Congo ? S’il y’ a des failles, qu’est ce qu’il faut faire pour les corriger ?

James KIMBUINI : L’avenir des technologies dans notre pays, doit être vu sous plusieurs angles, l’Etat, les entreprise privé, les établissements d’enseignement (Institut, université, grand centre de formation),  les utilisateurs,… Chacun doit créer des institutions fortes et pérennes, afin de bien encadrer l’évolution technologique et de s’assurer que cette évolution soit bel et bien positive pour le pays, et que cela ne débouche pas vers des situations bloquantes. Car l’avenir doit bien se planifier. Mais je pense surtout que les informaticiens doivent eux même s’impliquer et se demander que qu’ils ont déjà fait et qu’est ce que chacun peut faire à son niveau et selon ses moyens pour contribuer à l’essor et l’avenir radieux de notre métier. Ne pas seulement attendre des grands apports de l’Etat ou des grandes réformes de grande entreprise privé ou établissement d’enseignements. Chacun peut faire quelques choses à son niveau.

Infomagntic : Quel message pouvez-vous lancer aux passionnés et professionnels de nouvelles technologies au Congo ?

 James KIMBUINI : Je les invites à rejoindre le groupe IT Pro, à toujours essayer d’entreprendre et d’innover, sans attendre une quelconque assistance ou évolution du pays, car l’évolution et le changement se crée et peut commencer par nous. Qu’ils se rappellent toujours que l’union fait la force et que la connaissance est la seule matière qui s’accroit quand on la partage.

Comprenez que nous sommes à la fin de notre interview, si vous avais aimez cet article vous pouvez aimer notre page Facebook(en cliquant sur like ou j’aime en haut à droite) enfin de ne plus manquer de nos nouvelles.

Commentaires

commentaire

Initiateur d'Infomagntic, Professionnel et passionné du numérique, prône la polyvalence et depuis 2005, il travaille jour pour jour dans ce domaine, parcours qui lui a permis de maitriser la programmation informatique, le développement web et mobile, les techniques de l’audiovisuel, de l’infographie, la communication, les réseaux, la maintenance informatique et les installations des équipements de la télécommunication. Passionné de la communication il informe, oriente et conseille sur les nouvelles technologies au Congo.

Pas des commentaires

Laisser un commentaire