Le système exploitation Windows 95 de la  célèbre entreprise américaine Microsoft vient de refaire surface sur une montre d’Apple.

C’est donc le développeur Nick Lee qui vient rendre cette imaginable réalité possible en installant ce vieux système d’exploitation connu sous le non de Windows 95 sur une montre d’Apple sans une conséquence néfaste et l’a annoncé sur le site web tendegi insight en déclarant ceci en anglais : « I installed Windows 95 on my Apple Watch » en français : j’ai installé  Windows 95 sur ma montre d’Apple.

.Si la montre d’Apple a largement de puissance pour faire fonctionner le vieux système d’exploitation de Microsoft (elle comporte un processeur à 520 MHz, 512 Mo de mémoire vive et 8 Go de mémoire interne), elle est aussi en théorie fermée à l’ajout d’un système autre que celui d’Apple.

Pour cela, Nick Lee a utilisé une version modifiée du WatchKit SDK d’Apple qui permet de charger un programme autre que celui de la firme à la pomme, en l’occurrence un émulateur de processeur x86 et Windows 95. Il a fallu une heure pour faire démarrer l’ensemble et surtout empêcher la montre de se mettre en veille pendant le processus. La solution trouvée par Nick Lee est surprenante : relier la couronne de l’Apple Watch a un petit moteur afin de la faire tourner continuellement.

 

L’opération a réussi mais relève plus de l’exploit technique que d’une véritable utilisation car Windows 95 s’exécute très lentement et le contrôle du pointeur de la souris est très difficile à cause de la taille réduite de l’écran.

Source : 01Nnet

 

Commentaires

commentaire

Initiateur d'Infomagntic, Professionnel et passionné du numérique, prône la polyvalence et depuis 2005, il travaille jour pour jour dans ce domaine, parcours qui lui a permis de maitriser la programmation informatique, le développement web et mobile, les techniques de l’audiovisuel, de l’infographie, la communication, les réseaux, la maintenance informatique et les installations des équipements de la télécommunication. Passionné de la communication il informe, oriente et conseille sur les nouvelles technologies au Congo.

Pas des commentaires

Laisser un commentaire